miércoles, 21 de enero de 2009

TRAS LOS PASOS DE LA LUNA



Al asomarme esta noche a la ventana

vi que el mundo se había vuelto leve
y que ya no había obstáculos. Todo aquello
que por el día nos retiene parecía más bien
llevarme ahora de una apertura a otra
en el interior de una morada de agua, hacia algo
muy débil y muy luminoso como la hierba:
iba a entrar en la hierba sin ningún temor,
iba a dar gracias al frescor de la tierra,
tras los pasos de la luna dije sí y me fui...



Philippe Jaccottet (Suiza, Moudon, 1925)


(Traducción de Enrique Moreno Castillo)
SUR LES PAS DE LA LUNE

M'étant penché en cette nuit à la fenêtre,
je vis que le monde était devenu léger
et qu'il n'y avait plus d'obstacles. Tout ce qui
nous retient dans le jour semblait plutôt devoir
me porter maintenant d'une ouverture à l'autre
a l'intérieur d'une demeure d'eau vers quelque chose
de très faible et de très lumineux comme l'herbe:
j'allais entrer dans l'herbe sans aucune peur,
j'allais rendre grâce à la fraîcheur de la terre,
sur les pas de la lune je dis oui et je m'en fus...


No hay comentarios: